Interview de Nicki Minaj – Être gay, Twitter…

Nicki-minaj_Allo_Rap

VIBE Magazine a demandé à Nicki Minaj de donner son opinion sur le fait d’être gay dans le Hip-Hop, d’évoquer les rapports très difficiles avec son père, de parler de son envoi de cadeau à Lil Wayne en prison, ou bien encore quel est le prix qu’elle demande pour faire un featuring…

Notre note
Beats Solo3 Wireless
9.7 Exceptionnel
Powerbeats Pro Wireless
9.5 Excellent
Beats Studio3 Wireless
9.3 Excellent
Modèle
Beats Solo3 Wireless
Powerbeats Pro Wireless
Beats Studio3 Wireless
Critiques
exceptionnel
54 220 votes
exceptionnel
42 408 votes
exceptionnel
41 008 votes
Disponible surDisponibleDisponibleDisponible
Visiter la pageVisiter la pageVisiter la page

Q1: Qu’est-ce que les femmes peuvent offrir au hip-hop de plus que les hommes ?
R: J’ai beaucoup de liberté, je peux être folle. Je peux rapper avec un accent Londonien, faire des grimaces bizarres, porter des spandex, des perruques, ou du rouge à lèvres noir. Je peux être plus créatif que la moyennes des rappeurs masculins. Et je peux montrer mes nichons. Les gars peuvent pas le faire.

 

Nicki-signs

 

Q2: Tu signes ceux de tes fans lors des salons. Çà rend leur petit ami jaloux ?
R: C’est souvent les mecs qui me demandent de signer les nichons des filles. J’ai usé 15 marqueurs en une seule nuit parce que les meufs  transpirent, et généralement dans ce cas le marqueur arrête d’écrire, parce qu’elles sont mouillées.

 

Q3: Étant une rappeuse ouvertement bi, penses-tu que le hip-hop deviennent plus gay-friendly ?
R: Je pense que le monde devient plus gay-friendly, donc le hip-hop aussi. Mais il est plus difficile d’imaginer un rappeur masculin gay se faire embrasser. Les gens pensent que les hommes gais n’ont pas de street credibility. Mais je pense que nous en verrons un durant mon existence.

Q4: Après avoir fait du théâtre au lycée, quel-est pour toi la différence entre le rap et la comédie ?
R: Avec moi, il n’y en a pas vraiment. Je vois le rap comme un moyen de jouer la comédie. Ma tête est pleine de différents personnages et dans chaque chanson, je joue un rôle.

 

Q5: Sur Twitter, tu suivais un tas de groupes de fans de Nicki Minaj. Es-tu fatigué de lire tous ces tweets sur toi ?
R: Bien sûr que non ! Cela veut dire quelque-chose quand quelqu’un prend le temps de me consacrer une page. Et c’est utile.Tout ce que je fais provoque un lien tout de suite. Je n’ai pas besoin de me Googler.

 

Q6: As-tu vu la vidéo sur YouTube où MichelleTrachtenberg rappe un de tes versets ?
R: C’est la plus belle chose. Je voulais rentrer dans l’ordinateur et l’embrasser. Je pourrais l’avoir en featuring sur une piste.

 

Q7: Ton père a mis le feu à votre maison quand tu étais enfant, dans le Queens, à New York. Qu’est-il arrivé ?
R: Il a beaucoup mélangé alcool et drogues, et cela le rendait violent. Quand il a mis le feu à la maison, c’était pour tuer ma mère. Elle a réussi à sortir avant que tout ne soit réduit en cendre. J’ai toujours eu cette force féminine en arrière pensée – parce que je voulais que ma mère soit plus forte, et qu’elle ne pouvait pas l’être. Je pensais : « si je réussis, je vais pouvoir changer sa vie ».

 

Q8: Avec des fans de plus en plus jeunes qui viennent à tes concerts, sens-tu une pression visant à adoucir les aspects les plus provocants de ta personnalité ?
R: Je le fais déjà. Je suis un modèle maintenant. Je ne savais pas que j’allais avoir des fans de 13 ans, alors j’ai essayé de changer quelques petites choses ici et là. Mais je sais aussi que les filles ne veulent pas que je sois Miley Cyrus non plus.

 

Q9: Est-ce que tu vas envoyer à ton mentor Lil Wayne un cadeau en prison ?
R: Nous étions à un concert de Jay-Z juste avant qu’il tombe, et il a dit, Yo, Nick, comment ça se fait que tu n’as jamais ramener de petites chiennes avec toi ? Je lui ai répondu que je me rattraperais la prochaine fois ! Donc, je lui ai envoyé une affiche de biatch à mettre dans sa cellule.

 

Q10: Est-il vrai que tu es une grande fan d’Enya ?
R: Qui n’aime pas Enya ? Chaque fois que je suis dans une période de doute, elle me calme. Si je l’écoute, je suis dans un incroyable état de relaxation. J’aime son style. Et ses mélodies sont carrément géniales.

 

Q11: Tu rappé sur des chansons avec Usher, Mariah Carey et Robin Thicke. Combien demande-tu pour un caméo ?
R: Je reçois une jolie somme. Je pourrais certainement acheter une voiture avec une de mes apparitions. Et je ne parle pas d’une Hyundai.

Source (EN)

Share

1 réflexion au sujet de « Interview de Nicki Minaj – Être gay, Twitter… »

Laisser un commentaire