Pourquoi les premiers singles solo du Wu-Tang furent un échec [MATER]

 

Notre note
Beats Solo3 Wireless
9.7 Exceptionnel
Powerbeats Pro Wireless
9.5 Excellent
Beats Studio3 Wireless
9.3 Excellent
Modèle
Beats Solo3 Wireless
Powerbeats Pro Wireless
Beats Studio3 Wireless
Critiques
exceptionnel
54 220 votes
exceptionnel
42 408 votes
exceptionnel
41 008 votes
Disponible surDisponibleDisponibleDisponible
Visiter la pageVisiter la pageVisiter la page

Comme la plupart des rappeurs, les membres du Wu ont commencé leurs carrières timidement  en essayant de se faire connaître.

Pour RZA, cela signifie un premier son un peu con, « Ooh, I Love You Rakeem  » sur le label Tommy Boy en 1991 :

 

 

 

Sur les conseils de son label et des producteurs, il retire l’humour lover, qui allait nulle part. Malheureusement comme son deuxième single,  » Deadly Venoms  » :

 

 

L’expérience a eu le mérite de renforcer sa détermination à ébranler les conventions et attaquer l’industrie du disque.

GZA avait également sorti un skeud en 1991, le LP  » Words from the Genius  » , sur Cold Chillin ‘, avec un single éponyme et un autre  » Come Do Me « . Les deux tentativent restèrent infructueuses

 

 

Après l’échec de son album, GZA fait équipe avec un vieil ami, Ol ‘Dirty Bastard, pour former en un an ce qui deviendrait le Wu-Tang Clan. RZA rejoint le crew, ainsi que plusieurs autres MCs locaux : Method Man, Ghostface Killah, Raekwon, U-God, Inspectah Deck et Masta Killa. Du beau monde en perspective…

 

Share

Laisser un commentaire