Gucci Mane lâche une bonne tape cette fois [TÉLÉCHARGER]

Gucci_Mane_Allo_Rap

Revenons à cette foutue année 2005 ! Elle ne fut pas de tout repos pour le rappeur Gucci Mane. Il a connu une entrée fracassante dans les charts avec son premier hit d’ampleur national,  » Icy « , il s’est vu aussi impliqué dans une querelle avec son collaborateur sur cette chanson, Young Jeezy, et dû faire face à des accusations de meurtre devant les tribunaux de Géorgie…

Notre note
Beats Solo3 Wireless
9.7 Exceptionnel
Powerbeats Pro Wireless
9.5 Excellent
Beats Studio3 Wireless
9.3 Excellent
Modèle
Beats Solo3 Wireless
Powerbeats Pro Wireless
Beats Studio3 Wireless
Critiques
exceptionnel
54 220 votes
exceptionnel
42 408 votes
exceptionnel
41 008 votes
Disponible surDisponibleDisponibleDisponible
Visiter la pageVisiter la pageVisiter la page

 

Avant de prendre le mic, Gucci Mane, dont le nom de naissance est Radric Davis, aimait écrire de la poésie quand il était à l’école primaire. Il a déménagé de Birmingham en Alabama pour Atlanta, au cours de son année de CM1 (Fourth Grade NTDLR), avec sa mère qui était célibataire. Ensuite progresser dans le rap fut assez facile pour lui, passant du temps dans un studio d’enregistrement, dès l’âge de 14 ans. Le style et la verve de rappeurs comme Big Daddy Kane le motiva à mettre des mots sur un beat. Son premier single local,  » Tee Black « , lui gagna un contrat avec le label Big Cat, et en mai 2005, ce dernier publie son premier album, «  Trap House », qui se hissa à la première place du Billboard.

Trap_House_Allo_Rap

Le beef avec Young Jeezy vient d’une histoire de droits sur le tube  » Icy « , ce qui a engendré un certain nombre de dis tracks entre les deux mc’s. Dans le même mois que la sortie de son LP, Gucci Mane est arrêté pour meurtre à la suite d’une altercation au cours de laquelle il a tiré sur un groupe de cinq hommes qui avaient fait irruption dans la maison d’un pote, menaçant même de tuer le rappeur. Il s’est avéré que l’assaillant assassiné était un associé de Young Jeezy, mais ce dernier a nié toute implication dans l’incident. Gucci Mane a déclaré au tribunal que c’était de la légitime défense, et en Janvier 2006, les procureurs de la Géorgie ont abandonné toutes les charges, pour manque de preuves.

Hard_To_Kill_Allo_Rap

Après être sorti de prison (sur des faits non liés au meurtre) dans le même mois, il retourne rapidement  en studio pour faire son deuxième album, « Hard to Kill », sorti en Octobre. Il a pris la chanson  » Go Head  » de son premier album et en a fait le leading single pour ce deuxième album, afin de rattraper le temps perdu pour la promotion de Trap House.

State_VS_Radric_Davis_Allo_Rap

 « The State vs Radric Davis », son deuxième album officiel, sort en Décembre 2009 après une incroyable série de mixtapes. « The Appeal: Georgia’s Most Wanted »  suit en 2010 avec les guests de de Estelle, Nicki Minaj, et Wyclef. Avec le single  » Mouth Full of Gold  » featuring Birdman :

Comme son compatriote du Sud Lil Wayne le fit avant lui, Gucci a donc atteint le sommet de la pyramide mixtape par mixtape, avec une incapacité totale ou un refus de résister au vice, offrant un flux chantant mushmouthed désarmant et prévisible. Les gens taxèrent Gucci de stupide, limite retardé, mais son génie était là, si tu étais prêt à l’entendre. Avec ses patterns lyrikales délicats, son charme insolent et rustre de l’Alabama, et son économie verbale à la Booba qui tournaient vers la brutalité pure et simple à tout moment : “ East Atlanta, cockin’ hammers, bandanas on car antennas / No, we do not talk to strangers / Just cut off these niggas’ fingers ”. Aie.

Mais le désordre est venu affecter son travail ainsi que sa vie. Et après les différentes phases de prison, et depuis que le tatoué d’un cornet de crème glacée sur la figure poussa une femme sous les roues d’une voiture, son rap n’avait plus la verve absurde qu’il avait autrefois. Cependant, le street album « The Return of Mr. Zone 6 », de 2011, était copieux et bien agréable, et qui semblait promettre un retour en forme. 

The_Return_of_Mr_Zone_6_Allo_Rap

Cela ne s’est malheureusement pas produit. Mais un autre moment d’éclat nous arrive avec cette tape « Trap Back ». Bon, il ne reviendra pas à sa gloire d’avant, mais il livre une heure curieusement divertissante. C’est tout ce que nous pouvons demander à Gucci Mane.

Mais elle n’offre pas de nouvelles découvertes. Ses vertus sont connues : rythmes sautillants et élastiques, tandis que les potes d’Atlanta représentent tout du long. Mais Gucci semble plus engagé qu’habituellement. Il n’est pas là pour révéler toutes les profondeurs de son âme comme au début, certes, mais il est retourné à ses anciens sujets préférés, avec un nouvel élan de loufoquerie : « Mon visage a beaucoup de tatouages​​, mon bisness ramena beaucoup d’or, ma bouche sort beaucoup de merde, ma bite baise beaucoup de salope ».

De même, sa voix épouse le beat d’une manière peu employée ces derniers temps. Les choses ont commencées à aller musicalement vers le bas pour Gucci quand son  associé moins talentueux, mais tout aussi charismatique Waka Flocka parvenait à le pousser hors de la piste comme sur l’album collaboratif « 1017 Presents Bricksquad … Ferrari Boyz ».

Bricksquad_Allo_Rap

Cette fois-ci sur  » Walking Lick « , Gucci évite que cela ne se reproduise. En fait, aucun des nombreux invités ne dépasse Gucci, même Jadakiss paraît short.

Et tout aussi important, Gucci garde cette formidable oreille pour le choix des beats, du moins pour le moment. Zaytoven, collaborateur de longue date, livre quelques bons sons caoutchouc Casio-funk qui ont contribué à bâtir la réput’ de Gucci. Lex Luger apporte son tonnerre habituel sur « Blessing », et aussi son héritage Southside, dont le « 808 Mafia », une instrumentale qui était également sur la « Mixtape Of The Week contender », devient plus sombre avec lui. Mais en termes de production, le MVP est clairement le relativement nouveau Mike Will, avec le sinistre et minimaliste beat “ Plain Jane ”. Il est également responsable des claviers machiavéliques  sur  » WalkingLick  » et sur  » Get It Back « , il tourne la musique 8-bit de Tetris en quelque chose de funky ! Ce gars-là avance bien, et Gucci l’a pêché au bon moment.

En écoutant « Trap back ». il est facile d’imaginer Gucci à l’écoute de « BAYTL », son lamentable album en collaboration avec la punchlineuse déjanté V-Nasty (la sœur de Kreayshawn), se prendre la tête à deux mains et se rendre compte dans un rare moment de lucidité, qu’il a juste à faire mieux la prochaine fois. Il n’y a aucune garantie que Gucci restera dans cette zone pour longtemps, de sorte que tu devrais profiter de lui tout de suite maintenant.

Download sur Datpiff
Télécharger la mixtape Trap Back

 

Format logo mp3 rap

Nombre de pistes : 29

Date de sortie : 05/02/2012

Taille : 91.8 Mo

Hébergeur : Datpiff

 

Share

Laisser un commentaire