Wiz Khalifa, tout en finesse [TÉLÉCHARGER]

Wiz_Khalifa_The_Dream-front-large

Avec une finesse qui ne traduit pas son âge, le parolier Wiz Khalifat explose dans les années 2000 grâce à l’exécution parfaite de ses rimes charismatiques. Conscient qu’il était responsable de la réputation de sa ville, il chercha à créer un son unique à Pittsburgh, relayant ses influences de l’est (Jay-Z, Wu-Tang Clan), du sud (Three 6 Mafia), et des autres (Bone Thugs-N-Harmony) en matière de Hip-hop…

Notre note
Beats Solo3 Wireless
9.7 Exceptionnel
Powerbeats Pro Wireless
9.5 Excellent
Beats Studio3 Wireless
9.3 Excellent
Modèle
Beats Solo3 Wireless
Powerbeats Pro Wireless
Beats Studio3 Wireless
Critiques
exceptionnel
54 220 votes
exceptionnel
42 408 votes
exceptionnel
41 008 votes
Disponible surDisponibleDisponibleDisponible
Visiter la pageVisiter la pageVisiter la page

Né d’un père militaire, son vrai nom est Cameron Thomaz, né en 1987 à Minot. Après que ses parents aient divorcés quand il avait trois ans, il a vécu dans différentes bases militaires à travers le monde avant de finalement s’installer à Pittsburgh.

Forte fort de cette expérience de globe-trotter propice aux rencontres, il écrit constamment depuis l’âge de neuf ans. Dès sa douzième années, il commence à enregistrer ses propres productions dans le studio de son père, à Oklahoma. Dès son retour à Pittsburgh, Khalifat pose les bases d’une carrière solo et continu l’enregistrement de musique dans un studio local appelé ID Labs dans le quartier Lawrenceville. C’est ainsi qu’il attire l’attention de Benjy Grinberg, qui a monté un nouveau label indépendant, Rostrum Records.

Signé chez ce label, Khalifat s’impose à Pittsburgh grâce à quelques singles. Mais il commença à se faire une place à l’échelle nationale au cours de son année au lycée avec sa toute première mixtape,  » Prince of the City: Welcome to Pistolvania  » au début 2006. Son premier album quand à lui dépasse ses espérances car il est vendu à plusieurs dizaines de milliers d’exemplaires dans tout le pays. Ce n’était qu’une question de temps avant que les grands labels viennent chercher la star de Pittsburgh.

Durant l’été 2007, il intègre la Warner et sort ses premiers singles avec une major.  » Say yeah  » se place dans le Top 20 du billboard. Ensuite la relation entre le rappeur et Warner prend un mauvais virage. Il revient à son ancien label pour sortir l’album  » Deal or No Deal « .

L’année suivante il fait la couverture de XXL magasine intégrant le Top 10 des freshmen, tandis que The Source le nommine rookie of the year. En avril, sa mixtape » Kush & Orange Juice  » est dans le top des recherches dans Google, et le label Atlantic l’embauche. Le premiers single dans ce nouveau label est une tuerie absolue :  » Black and Yellow « .

Comme l’équipe de NFL progresse dans les playoffs, le tube de Khalifat devient leur hymne non officiel. Ils retrouvent les Green Bay Packers comme adversaire et c’est Lil Wayne avec son  » Green and Yellow  » qui lui répond.  » Black and Yellow  » atteint le sommet des chartes en février 2011, et son album  » Rolling Papers  » sort un mois plus tard…

 

Download sur Filesonic

Télécharger maintenant !

Share

1 réflexion au sujet de « Wiz Khalifa, tout en finesse [TÉLÉCHARGER] »

Laisser un commentaire