Obama se tape Beyoncé

 

Notre note
Beats Solo3 Wireless
9.7 Exceptionnel
Powerbeats Pro Wireless
9.5 Excellent
Beats Studio3 Wireless
9.3 Excellent
Modèle
Beats Solo3 Wireless
Powerbeats Pro Wireless
Beats Studio3 Wireless
Critiques
exceptionnel
54 220 votes
exceptionnel
42 408 votes
exceptionnel
41 008 votes
Disponible surDisponibleDisponibleDisponible
Visiter la pageVisiter la pageVisiter la page

Obama_beyoncé_allo_rap

Barack Obama a trouvé sa muse. Elle est plus black que lui mais elle est tout aussi sexy. Elle fait partie du top des people les plus influentes selon Time ou Forbes. Beyoncé Giselle Knowles a vendu à trente balais plus de skeuds que la plupart des midinettes, et pour la seconde fois elle a donné le « la » (en play-back malheureusement) à la cérémonie du mandat présidentiel…

 

L'interprète du tube aux forts influences rap Crazy In Love ft. Jay Z (à mater ici en HD), en 2003, est même montée en puissance. Il y a quelques années, cette fille d'une coiffeuse et d'un producteur de musique n'avait fait qu'ouvrir le bal d'investiture à Washington. Cette fois elle est sur le devant de la scène pour de bon en prêtant sa voix pour l'hymne yankee le jour de la prestation de serment, après Aretha Franklin en 2009. Michelle O aime shaker son booty sur les tubes de la prima donna…

Et elle a un bon petit mari, la gâchette vocale Jay-Z… Un Z comme Zéro. Tout pleins de zéros. Pour soutenir le premier président black de l'histoire des USA, le couple le plus puissant du rap game a contribué financièrement à sa campagne en organisant des soirées de collecte, amassant quatre millions de dollars.

 

Blue Ivy, non plus n'est pas en reste. Pour la naissance de leur petite fille, le couple a dépensé plus d'un million de dollars pour la sécurité et l'aménagement du décor d'une aile du Lenox Hospital. Pour sa première bougie, la petiote a reçu à une Barbie bourrée d'or et de pierres précieuses (un demi-million de $) et ses amis ont reçu 25.000 $ de cadeaux. Moi aussi j'aimerais me taper Beyoncé

 

Share

Laisser un commentaire