Les blogs sont importants pour les services de musique en ligne

 

Notre note
Beats Solo3 Wireless
9.7 Exceptionnel
Powerbeats Pro Wireless
9.5 Excellent
Beats Studio3 Wireless
9.3 Excellent
Modèle
Beats Solo3 Wireless
Powerbeats Pro Wireless
Beats Studio3 Wireless
Critiques
exceptionnel
54 220 votes
exceptionnel
42 408 votes
exceptionnel
41 008 votes
Disponible surDisponibleDisponibleDisponible
Visiter la pageVisiter la pageVisiter la page

Rap_instrumental_bouquet

# Pourquoi faire un blog qui bloque sur le hip-hop ?

Cette question je ne me la suis même pas poser. La passion était une raison suffisante selon moi. Mais aujourd'hui je m'aperçois qu'un billet qui traite par exemple d'un service web de musique amène beaucoup de visiteurs à ce dernier, constituant un média d'une grande valeur ajoutée. On dépasse le cadre du hobby pour atérrir dans la cour du business des starts-up tout d'un coup ! Je sais que je m'enflamme mais…

Prenons par exemple ce billet de Korben, il nous fait découvrir un service qui s'appelle JamCloud. Et voilà ce que l'on peut lire dans les commentaires :

Comm_koben

 

 

Pour rappel, JamCloud est développé au format Air, donc compatible Windows et Mac, qui te permet de composer tes sets musicaux à partir de vidéos Youtub et de tracks hébergées sur SoundCloud. Une fois que tes playlists sont terminés, tu peux convier d’autres gens dans ta chatroom (ou les laisser te trouver) et y écouter tes playlists. De multiples DJ peuvent être présents et se succéder dans le passage des titres. Et tout le monde peut dialoguer sur ce qui passe !

Tu engrangent des points, des fans et tu bâtis une communauté. Bref, un service qui gagne à être connu, et quand on sait que les dernières stats du blog de Korben affichent un nombre de 100 000 visites par jour, je me dis que Allorap est loin de pouvoir prétendre être un média à part entière avec ses 2000 visites par mois. Enfin bref, c'est beau de se comparer aux ténors de la profession…

–> Donc je vais essayer de me la jouer Manuel Dorne (a.k.a Korben), en vous présentant deux nouveaux services sonores. Oui, le son est notre maître à tous. Amen.

 

# Kazaa est mort. Kazaa est maintenant réssuscité.

T'a peut-être, comme une flopée d’internautes dans les années 2000, fait tes premiers pas de pirate avec ce programme assez simple, qui dû mettre la clé sous la porte il y'a déjà cinq ans à cause d'un procès avec les majors américaines, lui ayant coûté la bagatelle de 100 millions de dollars.

Moi perso je n'ai jamais utilisé ce bidule réputé pour être vérolé, ayant plûtot été perverti par un autre logiciel diabolique de partage en mode peer-to-peer, d'ailleurs le pionnier si je ne m'abuse, j'ai nommé le célèbrissime Napster.

Je prenais une bonne heure si c'est pas plus pour télécharger un mp3 de rap, et j'étais très heureux. Maintenant, à la vitesse du TGV tu reçois tes fichiers, et comme le dis si bien Orelsan dans Changement,  j'ai « 40 Giga d'MP3 que j'écoute même pas ».

C'est ainsi que dans un contexte où l'on ne prend plus assez le temps de savourer les artistes en se laissant un peu trop aller à stocker bêtement du son en se disant « de toute façon c'est gratos, je m'en branle » il est de bon aloi que des systèmes légaux rentrent dans la place. Après c'est vrai qu'il y'en a un peu beaucoup, et qu'ils ne connaissent pas toujours le bon rap underground…

Après un brumeux retour en temps que plate-forme légale en 2009, Kazaa affiche de nouvelles prétentions en proposant une nouvelle mouture de son service, très semblable (y compris graphiquement) à Spotify ou Deezer (un français, cocorico !) et d'autres qui poussent comme des haricots.

Kazaa_rap

Kazaa vient de sortir une appli iPhone, qui fonctionne sur le même principe que ses concurrents : streaming à la demande, bookmark, playlists et achat de mp3.

L’abonnement premium PC / Mobile à 7,40 euros est d'ailleurs moins chère que Spotify et compagnie… si le service était disponible en france, ce qui n’est pas le cas pour le moment : tu as seulement droit à des extraits de chansons de 30 secondes…

# A notre époque vidéo et musique ne font qu'1

Effectivement, des services de plus en plus nombreux s'intéressent à la possibilité de monétiser cet état de fait : est-ce qu'un jour Youtub va vendre du son ?

Je ne sais pas mais en tout cas le site de vidéo Vimeo vient de lancer son « Music Store », un fonds musical dont la vocation est de te faciliter la vie quand tu désire agrémenter tes vidéos d’un tapis musical agréable.

Cette tâche, sur des plateformes telles que Youtube, peut s’avérer ardue pour des raisons de légalité, en plus de trouver un son approprié à ta vidéo.

Ainsi, Vimeo innove en voulant être ton sauveur en te proposant le moteur de recherche de Music Store.

Les critères sont les mot-clés, le genre,le  tempo, le thème, l'humeur ou l'instrument :

Vimeo_music_store_rap

Ensuite deux démarches différentes suivant le type de musique :

son gratos qui ne devra pas servir à des fins commerciales, encadré par la licence Creative Commons.

ou

son payant : 1,99$ pour une vidéo perso, 98$ pour une commerciale. Ils proviennent d’artistes peu connus. Inutile de chercher le dernier tube de Mister You.

Share

Laisser un commentaire