Comment stocker et écouter ses MP3 depuis son propre serveur

 

Notre note
Beats Solo3 Wireless
9.7 Exceptionnel
Powerbeats Pro Wireless
9.5 Excellent
Beats Studio3 Wireless
9.3 Excellent
Modèle
Beats Solo3 Wireless
Powerbeats Pro Wireless
Beats Studio3 Wireless
Critiques
exceptionnel
54 220 votes
exceptionnel
42 408 votes
exceptionnel
41 008 votes
Disponible surDisponibleDisponibleDisponible
Visiter la pageVisiter la pageVisiter la page

Owncloud_rap

Dans ce précédent article je te parlais de différents services (comme Google Music qui est en développement) qui permettent d'héberger tes MP3, et ensuite de pouvoir les jouer depuis ton navigateur ou bien ton téléphone.

Cette technique s'appelle le cloud. La plupart du temps ce sont des entreprises commerciales qui te proposent « ces nuages » de stockage de fichiers. Dropbox est certainement un nom que tu connais dans ce domaine…

 

 

 

 

Mais le principal danger d'utiliser un service comme ce dernier ou bien Google Music est que du jour au lendemain la société disparaisse. Ou bien encore qu'on épie quelles sont tes données personnelles, vilain pirate. Même si tu n'es pas paranoïaque, tu a peut-être envie tout simplement de faire tout toi-même avec ton propre matos, et bien cela est possible.

 

Owncloud_rap

Parmi plusieurs solutions qui se valent, aujourd'hui je te présente OwnCloud. Il va te permettre d'administrer ton propre serveur. Il est constitué de technologies open source : PHP/Apache/MySQL, donc si tu es bricoleur, tu peux même modifier les codes du programme pour l'adapter à tes besoins.

Autre bonne nouvelle, cette technologie est compatible WebDav. Ainsi des logiciels peuvent se connecter à ton serveur comme si celui-ci était un dossier type Windows. Il existe un client sur iPhone (version iPad ici). Sur Android, un client est aussi en cours de développement, gratos également.

Subsonic_rap

Tu connais peut-être Subsonic, qui te permet d'écouter la musique en streaming, et bien OwnCloud aussi propose cette fonction, d'où la raison de mon article. Alors certes ce dernier est moins sexy mais cela se comprend puisqu'il prend en charge d'autres fonctions comme un calendrier et des contacts ce qui rend l'application un peu plus professionnelle et moins destinée à la rigolade.

Alors certes la documentation est mince pour la dernière version (la 2) qui est sortie le 11 octobre.

Pour t'aider dans la mise en place de ton serveur (sous Linux), tu peux suivre ce tutoriel. Pour le téléchargement c'est ici que ça se passe.

Pour aller plus loin dans le sujet, je te fournis une liste de bidules, soit équivalent soit assez proche :

 

Tonido

Synology

HTTP File Server

Sparkleshare

Apache avec le module webdav

Share

Laisser un commentaire